Vivre de sa passion, c’est un beau projet, mais surtout une rude aventure. De la définition de votre business-model à vos premiers échecs, vous aurez besoin d’un bagage solide. Néanmoins, mener à bien un projet de création d’entreprise quand il s’agit de ce qu’on aime faire, c’est une route qui vaut la peine d’être empruntée. Cet article va vous donner 6 règles à suivre impérativement pour lancer son projet entrepreneurial. Pour faire de votre projet une activité rentable sur un secteur qui vous passionne.

1. Trouver sa passion

Quelle est votre passion dans la vie ? Qu’est-ce qui met le feu à votre cœur ? Si vous ne pouviez faire qu’une seule chose pour le reste de votre vie, quelle serait-elle ? Pour mon cas, ma passion est l’hypnose, mais aussi la création de business en ligne. Cela fait maintenant plusieurs années que je suis tombé dans cette discipline, et je ne la quitte plus ! 

Peut être que vous avez une passion depuis l’enfance. Il peut s’agir d’un sport, comme le tennis ou le rugby. Tout aussi bien que d’art, comme le dessin. Peut être bien que vous jouez d’un instrument de musique. Mais rassurez-vous, rien ne vous oblige à être tombé dans une passion durant l’enfance. En reprenant mon cas, j’avais plus de 18 ans quand j’ai découvert l’hypnose thérapeutique. Alors ne perdez pas espoir, soyez curieux, ne cessez pas d’essayer de nouvelles activités : et vous trouverez votre passion !

Néanmoins, il y a une chose à ne pas oublier. On ne peut que vivre d’une passion active. Je m’explique, par passion active, je veux dire création. C’est-à-dire que cette activité doit être créative, et non pas passive ! Par exemple, la lecture peut être votre passion, mais ça n’est pas une activité de création. En revanche, l’écriture en est une. Composer des poèmes, écrire des romans ou créer des histoires sont des activités productives !

2. Investir sur soi-même

Quel est le meilleur investissement que vous pensez pouvoir faire ? Je ne vous parle pas d’actions, de crypto-monnaies ou de placements immobiliers. Je vous parle d’investir en vous-même ! Commencez dès maintenant à investir du temps, de l’argent et de l’énergie pour élargir et développer vos connaissances et vos compétences.  Exposez-vous à ce qui est nouveau et continuez à apprendre. Si vous vous contentez de ce que vous savez aujourd’hui, votre activité ne tiendra pas sur le long terme.

Voici 5 façons d’enrichir ses connaissances :

  • lire des livres
  • consulter des blog de sa thématique
  • assister à des conférences
  • suivre des formations payantes
  • suivre l’actualité de son secteur d’activité sur Youtube ou des magazines
apprendre en ligne
Avec internet, la connaissance n’a jamais été aussi facile d’accès !

3. Prendre ses responsabilités

Ne blâmez pas les autres. Vous êtes le seul responsable de votre vie. C’est la même chose pour votre passion. Tant que vous ne prendrez pas vos responsabilités, vous resterez assis, à attendre et espérer qu’une opportunité se présente. Ne soyez pas une victime, mais assumez vos décisions et trouvez des solutions à vos problèmes.
Travailler avec cette mentalité est la meilleure façon de réussir. Pourquoi ? Parce que vous ne vous reposez sur personne d’autre que vous-même. Vous êtes contraint de fournir le meilleur de vos capacités car vous savez que personne ne vous aidera. En ayant ce mindset, vous ferez beaucoup moins d’erreurs, et vous fournirez un meilleur travail.

4. Saisir les opportunités

Avant de saisir une opportunité, il faut pouvoir l’identifier comme telle. Les entrepreneurs découvrent des opportunités lorsqu’ils les recherchent sur les marchés existants. Cela signifie qu’ils observent les tendances technologiques, économiques ou sociales. L’identification des opportunités est un processus cognitif. Elle repose sur la capacité des personnes à reconnaître des modèles et à s’en inspirer. Il ne s’agit pas de copier le business d’un concurrent. Mais de s’inspirer de plusieurs modèles existants en piochant certaines bribes qui vous semblent utiles.

En l’absence d’opportunités, vous pouvez vous-même les créer ! Les passionnés créent des opportunités lorsqu’ils interagissent. En s’engageant dans des activités, ils découvrent de nouveaux aspects de leur niche. Et en apprennent plus sur les besoins de la clientèle. Ils font aussi face aux douleurs qui mènent la demande à payer pour acquérir un service ou un produit. Ainsi ils peuvent prévoir la meilleure offre pour répondre à ces demandes spécifiques. La création d’opportunités est en fait un processus social.

Il existe deux façons de reconnaître les opportunités : les découvrir ou les créer. C’est à vous, en tant qu’entrepreneur, de choisir la méthode qui vous convient le mieux. 

Pour devenir une opportunité commerciale, votre idée doit avoir une valeur économique potentielle et répondre à un ou plusieurs de ces critères :

  • Être capable de créer des bénéfices. Il doit y avoir des clients prêts à payer pour le produit.
  • Être originale et innovante.
  • Être attrayante et désirable pour les personnes qui veulent l’acheter.

5. Créer le bon environnement

Pour créer un environnement propice à la réussite, il faut être attentif aux personnes, aux lieux et aux situations qui nous entourent. Débarrassez votre environnement d’un entourage qui ne vous apporte rien. Je vous parle de personnes qui vont remettre en question vos projets, voire même être hostiles à ces derniers. Vous pouvez fréquenter les individus qui sont neutres à vos volontés entrepreneuriales. Mais il est fondamental de mettre de la distance avec ceux qui veulent écraser vos ambitions. Vos groupes d’amis sans vision, et qui ne paraissent pas contents quand vous leur expliquez votre projet entrepreneurial sont des groupes toxiques. Ce n’est pas tout. Il est aussi essentiel d’éliminer les « déchets » figuratifs de votre vie. Qu’il s’agisse de la télévision ou des commérages sur internet. Ce genre d’activités vous prennent votre temps sans vous apporter de valeur en retour.

Mais au contraire, efforcez-vous de créer des liens avec des personnes que vous admirez et trouvez des mentors qui peuvent vous aider. Je vous parle de personnes qui font ce que vous souhaiteriez faire, sinon qui sont elles aussi ambitieuses et ouvertes à vos idées. Faites le maximum pour entrer en contact avec des groupes de personnes qui travaillent dans votre secteur d’activité. Et puis, veillez à rester sur la bonne voie en fréquentant des personnes positives véhiculant une bonne énergie. Sur internet, regardez des vidéos de personnes qui partagent votre vision entrepreneuriale. Suivez les blogs de passionnés en lesquels vous vous reconnaissez.

6. Utiliser son temps intelligemment

Je ne vous apprends rien en vous disant que le temps est une ressource limitée. Ce n’est pas une phrase anodine, elle doit être prise au sérieux. Cela signifie que vous devez prendre conscience du temps qui file, pour mieux l’utiliser.  

Voici 3 étapes pour organiser votre temps intelligemment :

A) Faites un inventaire de votre temps

Pendant deux ou trois jours, tenez un journal heure par heure de la façon dont vous utilisez votre temps. Cela inclut le travail, le sport, les repas, les réseaux sociaux et autres divertissements.

Puis, sans jugement ni autocritique, faites le point :

  • Où passez-vous votre temps chaque jour ? 
  • Comment le dépensez-vous ?
  • À quels moments de la journée êtes-vous le plus productif ?
  • Quand votre cerveau est-il le moins efficace ? 
  • Quand faites-vous fait peu de choses ?
  • Où se trouvent les trous de « temps perdu » qui pourraient être utilisés pour travailler ?

C’est en vous posant ce genre de questions que vous pourrez faire un bon inventaire de votre temps. Le but étant de l’optimiser. Il ne s’agit de travailler 15 heures par jour. Mais de trouver un bon milieu entre le temps que vous dédierez à travailler, à apprendre (lecture …), à manger, à sortir et à vous divertir. Le plus important est que vous devez éradiquer tous les “temps-morts”.

B) Planifiez votre journée

Planifier votre journée, c’est comme planifier un voyage vers une destination inconnue. Vous ne partiriez pas à l’aventure sans un GPS pour vous guider. Alors ne commencez pas votre journée sans en avoir un plan précis à suivre.

En utilisant ce que vous avez observé dans votre inventaire de temps, créez un nouveau plan amélioré. Commencez par une liste de tout ce que vous devez accomplir ce jour-là. Faites suivre cette liste des tâches ou activités que vous devez faire. Maintenant, établissez une ligne du temps, tâche par tâche, en suivant votre journée du début à la fin. Essayez d’organiser les tâches dans l’ordre le plus susceptible de mener à leur accomplissement.

Bien sûr, des imprévus se présenteront à vous. Mais, il n’empêche que préparer le soir la journée du lendemain sur un plan vous en fera gagner beaucoup !

C) Prévoyez des pauses

Se promener dans la nature, lire, regarder un coucher de soleil, écouter de la musique, ou même simplement regarder par la fenêtre. Prendre quelques minutes de « temps d’arrêt », aussi petit soit-il, contribue grandement à un mode de vie plus sain.

Nous avons tendance à négliger les pauses lorsque nous avons le sentiment d’avoir dépensé notre temps de manière inefficace ou de l’avoir gaspillé avec des activités sans intérêt. Mais notre cerveau a besoin d’être rechargé quotidiennement, même pour seulement 5 ou 10 minutes. Alors assurez-vous de prévoir des pauses régulières dans la journée. Surtout entre vos séances de travail.

En définitive, ces 6 lignes directives vous aideront dans le développement de votre projet. Suivez-les, et vous multiplierez vos chances de réussite. Bien sûr, elles ne suffisent pas. Mais les conseils que je vous ai donnés sont d’une rare universalité. Ils peuvent s’appliquer peu importe votre façon de travailler ou votre domaine d’activité. Si vous souhaitez vivre de votre passion, je vous recommande de consulter mes autres articles.